Welcome!

Python Authors: Matt Davis, AppDynamics Blog, Pat Romanski, Donald Meyer, Liz McMillan

Blog Feed Post

Combien d’informaticiens professionnels, demain ? L’urgence ! Anticiper 2021+, dès aujourd’hui. Deuxième partie : s’y préparer

 

« On surestime toujours les impacts à court terme d’une technologie et on sous-estime ses impacts à long terme »  (Roy Amara)

Downsizing greenDans la première partie de cette analyse, j’ai annoncé que le nombre d’informaticiens professionnels travaillant dans les organisations de toutes tailles se réduira fortement d’ici 2021+.

Dans cette deuxième partie, je vous propose un plan d’action, ambitieux et réaliste, permettant d’anticiper ces mutations et ne pas laisser des milliers d’informaticiens sur le carreau après 2021.

Il faut pour cela que toutes les structures concernées prennent conscience du challenge et commence à agir, immédiatement.

 

Cloud Computing et R2I, facteurs clefs de compétitivité

Une informatique à faible coût, fiable, flexible, les avantages de la R2I et du Cloud Computing sont des éléments clefs de la compétitivité des organisations... utilisatrices de ces solutions industrielles. C’est l’une des idées clefs que je défends depuis longtemps dans ce blog.

This way that wayLes professionnels de l’informatique ne doivent jamais oublier qu’ils sont au service de leurs clients, entreprises et grand public. Ils sont placés devant un dilemme intéressant :

  • Promouvoir une informatique innovante, qui améliore la compétitivité des organisations de toute taille, privées et publiques, mais qui demande... moins d’informaticiens.
  • Défendre des solutions anciennes, en fin de vie, pour protéger leurs emplois actuels.

C’est un débat permanent, que chaque révolution technique relance.

Logo 2021+ copieJ’ai choisi 2021+ comme date de référence pour deux raisons principales :

  • La R2I, Révolution Industrielle Informatique sera une réalité.
  • C’est une échéance suffisamment lointaine pour que des décisions, prises aujourd’hui, permettent d’éviter des catastrophes humaines.

Entreprises utilisatrices, fournisseurs, sociétés de services, monde de l’éducation et monde politique doivent, dans leurs sphères respectives de compétence, passer à l’action. Comment ?

 

Informatique interne des organisations

CIO LogoLes DSI sont aujourd’hui les premiers employeurs d’informaticiens professionnels, qu’ils soient salariés ou détachés par des sociétés de services. L’évolution du nombre et du profil des informaticiens dont elles auront besoin en 2021+ est le principal paramètre qui déterminera l’évolution du marché du travail pour les informaticiens.

Action prioritaire : définir sa stratégie Systèmes d’Information 2021+

En quelques semaines, toute organisation, quelle que soit sa taille, peut réfléchir à sa stratégie S.I. long terme et définir une « photographie » de ce que pourrait être son S.I. à partir de 2021+.

Strategy 5Il ne s’agit bien sur pas de refaire un schéma directeur à l’ancienne, mais d’essayer d’anticiper les grandes mutations en répondant à des questions simples telles que :

  • Quelles seront les applications que j’aurai basculées en SaaS. L’important c’est la décision, et ceci ne veut pas dire que l’on a immédiatement besoin de faire le choix de la solution.
  • Quelles seront les applications historiques (Cobol, SAP...) qui seront encore utilisées en 2021+.
  • Quelles seront la taille et la nature de mon centre de calcul privé, si je décide d’en garder un en 2021+. Je vous renvoie à mon texte récent sur l’amaigrissement des centres de calcul existants.
  • Est-ce que j’aurai basculé sur une stratégie BYOx (Bring Your Own...) pour les postes de travail, les réseaux mobiles, les applications génériques...
  • Quelle est la part de mes activités métiers qui aura basculé en informatique libre-service, permettant à mes clients de travailler avec mon entreprise en direct.
  • ...

Le nombre et les profils des professionnels de l’informatique nécessaires pour faire fonctionner cette « informatique industrielle 2021+ » seront alors raisonnablement faciles à estimer.

50 %Cette réflexion stratégique peut être terminée en 2014. La DSI disposera de plus de sept années pour faire évoluer ses effectifs existants, tant internes qu’externes, vers la cible définie pour 2021+. C’est une période suffisante pour que la DRH de l’informatique puisse faire intelligemment son travail et garantir une évolution non traumatique des équipes informatiques, qui perdront en moyenne 50 % de leurs effectifs.

 

Fournisseurs informatiques

Car manufacturer logoDans un monde industriel, ce sont les fournisseurs qui font travailler le plus de professionnels du secteur ; il y a plus de collaborateurs pour fabriquer des voitures chez Renault ou Ford que dans les entreprises qui achètent ces voitures. Ces grandes industries donnent naissance à toute une série d’activités de « services », entretien, dépannage, vente d’accessoires... qui emploient aussi de nombreux professionnels du secteur.

Open Source logoLa même évolution va se produire quand l’informatique va passer d’un monde artisanal à un monde industriel d’ici à 2021+.

Informaticiens, vous êtes intéressés par l’innovation, les technologies de pointe, majoritairement Open Source (MapReduce, Hadoop, OpenFlow, Open Compute Project...) ? Les grands fournisseurs industriels d’infrastructures et de solutions SaaS seront de plus en plus vos futurs employeurs !

Pour les informaticiens en recherche d’un emploi, il y aura deux grands groupes de fournisseurs :

  • Les historiques qui vont essayer de bloquer l’évolution vers la R2I le plus longtemps possible : des emplois à court terme, des risques pour 2021+.
  • Les nouveaux acteurs, Cloud et R2I natifs : peu d’emplois à court terme, car ils sont souvent plus petits et plus efficaces que les historiques, mais de gros potentiels à l’horizon 2021+.

 

Sociétés de services informatiques

Les informaticiens commencent souvent leur carrière dans des sociétés de service.

Une grande partie de leurs collaborateurs sont détachés dans les entreprises pour des activités artisanales, « pré-industrielles ». Ces entreprises clientes qui réduisent le nombre de collaborateurs de la DSI vont en priorité arrêter ces contrats de délégation, à faible valeur ajoutée, pour protéger l’emploi de leurs collaborateurs permanents.

Elles gèrent aussi de grands ateliers artisanaux de paramétrisation de progiciels historiques tels que SAP ou Oracle Applications ; ils emploient près d’un million de personnes en Inde, aux Philippines et autres pays à bas coût salarial.

Typing Pool Software factoryD’ici à 2021+, la R2I aura, sur ces ateliers artisanaux, le même impact que celui de Word sur PC a eu sur les pools dactylographiques dans les années 80.

C’est donc dans ces sociétés de services informatiques que la R2I aura l’impact le plus négatif sur l’emploi des informaticiens ; leurs deux activités qui utilisent le plus de salariés vont se réduire comme peau de chagrin.

Start buttonCes sociétés de services informatiques ont encore un rôle important à jouer, dans des activités à forte valeur ajoutée, innovantes, pour lesquelles les entreprises n’ont pas les compétences ou la taille critique nécessaire pour investir. 

Pour beaucoup de jeunes informaticiens qui commencent leur carrière, ce sera un excellent point de départ ; ils pourront y acquérir des compétences pointues pour lesquelles la demande est forte.

 

Monde de l’éducation

Tablets in ITLe monde de l’éducation a un rôle essentiel dans la préparation de 2021+ ; il y a deux questions simples à se poser :

  • Quels seront les « emplois d’avenir » dans l’informatique des années 2021+ ?
  • Quelles seront les « compétences utilisateurs » dont nous aurons tous besoin, sans être informaticiens ? En 2021+, encore plus qu’aujourd’hui, nous serons en contact permanent avec l’informatique dans nos activités professionnelles.

Il est peut-être plus facile de poser la question « négative » : quels seront les métiers sans avenir, les compétences inutiles en 2021+ ? 

Collèges, lycées et universités sont tous concernés par la question des compétences utilisateurs. 

La réponse est simple : tout se passera dans le Cloud à partir de 2021+. La « convergence » grand public et professionnel sera totale et les frontières entre ces deux mondes de plus en plus ténues.

En France, la situation est catastrophique, et je crains fort que les choses ne s’améliorent pas. 

Old Typewriter = OfficePlus de 95 % des établissements d’enseignement continuent à apprendre à travailler avec la « machine à écrire du XXIe siècle », Office ou ses équivalents Open Source ! En 2012, le Ministère des Affaires Etrangères a osé mettre son véto au déploiement de Google Apps dans les lycées français à l’étranger, car cela mettait en danger la « sécurité nationale » ! Ce serait risible si ce n’était pas dramatique.

A l’inverse, un grand nombre de pays en émergence, Maroc, Malaisie... ont fait le choix des solutions Google Apps for education et Chromebooks pour sauter une génération et préparer directement le monde 2021+.

Petit rappel : la version éducation de Google Apps demande un investissement majeur pour l’Education Nationale : 0 € par personne !

Toujours sur le Cloud, toujours à  coût zéro, des outils exceptionnels, comme Coursera, permettent d’accéder à des milliers de formations.

Dans l’enseignement supérieur, des établissements qui échappent à la tutelle directe du Ministère de l’Education, ESSEC, HEC et beaucoup d’autres, ont pu faire le choix de solutions Collaboratives Cloud pour mieux préparer leurs étudiants au monde du travail dans lequel ils vont rentrer.

Que faut-il enseigner, aujourd’hui, pour préparer les informaticiens professionnels de 2021+ ?

C’est une question que devraient se poser tous les organismes qui proposent de former les informaticiens de demain ; le font-ils ? Je n’en suis pas certain.

Il existe heureusement des signes encourageants ; en 2012, l’ISEP a lancé un Mastère Cloud Computing et j’al l’honneur d’y animer les séances d’introduction aux concepts clefs.

Old fashioned teachingCe que je crains, ce que je vois trop souvent, est que le contenu des enseignements est basé sur les compétences actuelles des enseignants, qui n’est plus toujours d’actualité... 

Il est aussi, et c’est grave, influencé par les grands fournisseurs historiques qui financent ces établissements et font tout pour pérenniser leurs outils en fin de vie en obligeant les étudiants à acquérir des compétences sans avenir.

Dans ce domaine aussi, tous les organismes d’enseignement de l’informatique devraient mener une réflexion stratégique sur les compétences qui seront nécessaires pour réussir une carrière en informatique en 2021+.

 

Monde politique

Palais-elysees
Quelles seraient les priorités des politiques pour mettre leur pays sur les rails du succès de la R2I pour 2021 ?

J’en vois au moins quatre :

  • Accélérer la mise en œuvre d’un réseau haut débit, à dominante 3G/4G et abandonner le projet actuel très haut débit fibre optique, économiquement démentiel et techniquement déjà dépassé, comme je j’avais écrit il y a quelques mois.
  • Transformer les systèmes d’information actuels du secteur public en donnant la priorité aux véritables solutions SaaS et Cloud Public sans attendre dix ans pour démarrer. C’est d’autant plus important que le secteur public est l’un des plus grands employeurs d’informaticiens et que la vitesse d’évolution de ces populations n’est pas la plus rapide du monde.
  • Donner des directives claires au Ministère de l’Education (voir plus haut).
  • Enfin et surtout, assurer la promotion et aider au déploiement de solutions innovantes, Cloud et R2I, dans toutes les entreprises sans vouloir, avant, créer des offres « souveraines » en infrastructures et en applications.

Est-ce que je pense vraiment que ces quatre axes d’action deviendront réalité ? Non, mais on peut toujours croire aux miracles, même en informatique !

 

Résumé : informaticien, en 2021+

Je rencontre beaucoup d’étudiants ou d’informaticiens qui me posent la question : est-ce que l’informatique est un métier d’avenir ? Ma réponse est claire : oui !

Logo Big dataSi vous êtes passionné, très compétent sur des techniques de pointe, alors, oui, foncez ! Vous aurez des salaires élevés et des carrières passionnantes, en priorité chez les acteurs de l’offre.

Par contre, passez votre chemin si vous cherchez un travail à faible valeur ajoutée, dans une grande DSI ou chez un grand prestataire de services. Ces métiers artisanaux n’auront plus aucune raison d’être, à partir de 2021+.

Read the original blog entry...

More Stories By Louis Nauges

Louis Naugès is Founder & President of Revevol, the first European Consulting organization 100% dedicated to SaaS and Cloud Computing. He has 30 years of IT experience. Very few people in Europe have his knowledge and expertise in Cloud & SaaS technologies and applications. He works directly with CIOs of very large organizations. Revevol is the first EMEA distributor of Google Apps and the largest worldwide organization deploying Google Apps is one of Revevol's clients.

@ThingsExpo Stories
"Space Monkey by Vivent Smart Home is a product that is a distributed cloud-based edge storage network. Vivent Smart Home, our parent company, is a smart home provider that places a lot of hard drives across homes in North America," explained JT Olds, Director of Engineering, and Brandon Crowfeather, Product Manager, at Vivint Smart Home, in this SYS-CON.tv interview at @ThingsExpo, held Oct 31 – Nov 2, 2017, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA.
SYS-CON Events announced today that Conference Guru has been named “Media Sponsor” of the 22nd International Cloud Expo, which will take place on June 5-7, 2018, at the Javits Center in New York, NY. A valuable conference experience generates new contacts, sales leads, potential strategic partners and potential investors; helps gather competitive intelligence and even provides inspiration for new products and services. Conference Guru works with conference organizers to pass great deals to gre...
The Internet of Things will challenge the status quo of how IT and development organizations operate. Or will it? Certainly the fog layer of IoT requires special insights about data ontology, security and transactional integrity. But the developmental challenges are the same: People, Process and Platform. In his session at @ThingsExpo, Craig Sproule, CEO of Metavine, demonstrated how to move beyond today's coding paradigm and shared the must-have mindsets for removing complexity from the develop...
In his Opening Keynote at 21st Cloud Expo, John Considine, General Manager of IBM Cloud Infrastructure, led attendees through the exciting evolution of the cloud. He looked at this major disruption from the perspective of technology, business models, and what this means for enterprises of all sizes. John Considine is General Manager of Cloud Infrastructure Services at IBM. In that role he is responsible for leading IBM’s public cloud infrastructure including strategy, development, and offering m...
"Evatronix provides design services to companies that need to integrate the IoT technology in their products but they don't necessarily have the expertise, knowledge and design team to do so," explained Adam Morawiec, VP of Business Development at Evatronix, in this SYS-CON.tv interview at @ThingsExpo, held Oct 31 – Nov 2, 2017, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA.
To get the most out of their data, successful companies are not focusing on queries and data lakes, they are actively integrating analytics into their operations with a data-first application development approach. Real-time adjustments to improve revenues, reduce costs, or mitigate risk rely on applications that minimize latency on a variety of data sources. In his session at @BigDataExpo, Jack Norris, Senior Vice President, Data and Applications at MapR Technologies, reviewed best practices to ...
Widespread fragmentation is stalling the growth of the IIoT and making it difficult for partners to work together. The number of software platforms, apps, hardware and connectivity standards is creating paralysis among businesses that are afraid of being locked into a solution. EdgeX Foundry is unifying the community around a common IoT edge framework and an ecosystem of interoperable components.
Large industrial manufacturing organizations are adopting the agile principles of cloud software companies. The industrial manufacturing development process has not scaled over time. Now that design CAD teams are geographically distributed, centralizing their work is key. With large multi-gigabyte projects, outdated tools have stifled industrial team agility, time-to-market milestones, and impacted P&L stakeholders.
"Akvelon is a software development company and we also provide consultancy services to folks who are looking to scale or accelerate their engineering roadmaps," explained Jeremiah Mothersell, Marketing Manager at Akvelon, in this SYS-CON.tv interview at 21st Cloud Expo, held Oct 31 – Nov 2, 2017, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA.
"IBM is really all in on blockchain. We take a look at sort of the history of blockchain ledger technologies. It started out with bitcoin, Ethereum, and IBM evaluated these particular blockchain technologies and found they were anonymous and permissionless and that many companies were looking for permissioned blockchain," stated René Bostic, Technical VP of the IBM Cloud Unit in North America, in this SYS-CON.tv interview at 21st Cloud Expo, held Oct 31 – Nov 2, 2017, at the Santa Clara Conventi...
In his session at 21st Cloud Expo, Carl J. Levine, Senior Technical Evangelist for NS1, will objectively discuss how DNS is used to solve Digital Transformation challenges in large SaaS applications, CDNs, AdTech platforms, and other demanding use cases. Carl J. Levine is the Senior Technical Evangelist for NS1. A veteran of the Internet Infrastructure space, he has over a decade of experience with startups, networking protocols and Internet infrastructure, combined with the unique ability to it...
22nd International Cloud Expo, taking place June 5-7, 2018, at the Javits Center in New York City, NY, and co-located with the 1st DXWorld Expo will feature technical sessions from a rock star conference faculty and the leading industry players in the world. Cloud computing is now being embraced by a majority of enterprises of all sizes. Yesterday's debate about public vs. private has transformed into the reality of hybrid cloud: a recent survey shows that 74% of enterprises have a hybrid cloud ...
"Cloud Academy is an enterprise training platform for the cloud, specifically public clouds. We offer guided learning experiences on AWS, Azure, Google Cloud and all the surrounding methodologies and technologies that you need to know and your teams need to know in order to leverage the full benefits of the cloud," explained Alex Brower, VP of Marketing at Cloud Academy, in this SYS-CON.tv interview at 21st Cloud Expo, held Oct 31 – Nov 2, 2017, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clar...
Gemini is Yahoo’s native and search advertising platform. To ensure the quality of a complex distributed system that spans multiple products and components and across various desktop websites and mobile app and web experiences – both Yahoo owned and operated and third-party syndication (supply), with complex interaction with more than a billion users and numerous advertisers globally (demand) – it becomes imperative to automate a set of end-to-end tests 24x7 to detect bugs and regression. In th...
"MobiDev is a software development company and we do complex, custom software development for everybody from entrepreneurs to large enterprises," explained Alan Winters, U.S. Head of Business Development at MobiDev, in this SYS-CON.tv interview at 21st Cloud Expo, held Oct 31 – Nov 2, 2017, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA.
Coca-Cola’s Google powered digital signage system lays the groundwork for a more valuable connection between Coke and its customers. Digital signs pair software with high-resolution displays so that a message can be changed instantly based on what the operator wants to communicate or sell. In their Day 3 Keynote at 21st Cloud Expo, Greg Chambers, Global Group Director, Digital Innovation, Coca-Cola, and Vidya Nagarajan, a Senior Product Manager at Google, discussed how from store operations and ...
"There's plenty of bandwidth out there but it's never in the right place. So what Cedexis does is uses data to work out the best pathways to get data from the origin to the person who wants to get it," explained Simon Jones, Evangelist and Head of Marketing at Cedexis, in this SYS-CON.tv interview at 21st Cloud Expo, held Oct 31 – Nov 2, 2017, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA.
SYS-CON Events announced today that CrowdReviews.com has been named “Media Sponsor” of SYS-CON's 22nd International Cloud Expo, which will take place on June 5–7, 2018, at the Javits Center in New York City, NY. CrowdReviews.com is a transparent online platform for determining which products and services are the best based on the opinion of the crowd. The crowd consists of Internet users that have experienced products and services first-hand and have an interest in letting other potential buye...
SYS-CON Events announced today that Telecom Reseller has been named “Media Sponsor” of SYS-CON's 22nd International Cloud Expo, which will take place on June 5-7, 2018, at the Javits Center in New York, NY. Telecom Reseller reports on Unified Communications, UCaaS, BPaaS for enterprise and SMBs. They report extensively on both customer premises based solutions such as IP-PBX as well as cloud based and hosted platforms.
It is of utmost importance for the future success of WebRTC to ensure that interoperability is operational between web browsers and any WebRTC-compliant client. To be guaranteed as operational and effective, interoperability must be tested extensively by establishing WebRTC data and media connections between different web browsers running on different devices and operating systems. In his session at WebRTC Summit at @ThingsExpo, Dr. Alex Gouaillard, CEO and Founder of CoSMo Software, presented ...