Welcome!

Python Authors: Liz McMillan, Pat Romanski, Donald Meyer, AppDynamics Blog, Elizabeth White

Blog Feed Post

iPhone 5, un « non-événement »

 

L’après 12 septembre !

Apple invite September 12Le monde de l’informatique c’est arrêté de tourner le 12 septembre 2012 entre 19h et 21h (heures de France) ; Tim Cook, le nouveau patron d’Apple, présentait quelques nouveaux produits et services, mais la vedette du spectacle était l’iPhone 5.

Cet événement majeur avait même obligé le tandem Nokia-Microsoft à avancer l’annonce de leur nouvelle vedette, le Lumia 920, dans la semaine qui précédait, quitte à ne pouvoir donner aucune précision sur des informations secondaires telles que le prix, la date de disponibilité et les opérateurs qui allaient le commercialiser.

J’ai laissé passer quelques jours après cette annonce, pour que les caractéristiques de base de l’iPhone 5 soient mieux connues ; je vous propose maintenant une vision objective, calme et stratégique de ce nouveau smartphone.

 Avant d’aller plus loin, je vous laisse regarder cette courte vidéo (en anglais) qui montre la réaction de personnes à qui l’on présente un iPhone 4 en leur faisant croire que c’est un iPhone 5 ; instructif !

 

l’iPhone 5 : les faits

Iphone5 vs iphone4sDepuis 3 jours, on a tout lu sur ce sujet, depuis des personnes disant que l’iPhone 5 allait régler les problèmes de l’économie américaine en rajoutant 0,5 % de croissance, à ceux, moins nombreux, qui faisaient part de leur déception.

L’iPhone 5 est-il un très bon smartphone ? Oui, bien sûr !

L’iPhone 5 est-il un progrès par rapport à l’iPhone 4S ? Oui, bien sûr !

La nouvelle série 3 BMW est-elle un progrès par rapport à l’ancienne ? Oui, bien sûr !

A-t-on jamais vu la nouvelle version d’un produit être moins performante que l’ancienne ?

L’iPhone 5 est plus rapide (un peu plus), plus léger (un peu plus), plus fin (un peu plus), son écran est plus grand (un peu plus), il peut fonctionner sur les réseaux 4G-LTE (avec de nombreuses réserves)... Tim Cook a présenté, « à la Steve Jobs », ces « extraordinaires » améliorations.

Caracteristics iphone 5 vs Galaxy IIIOn trouve sur Internet des dizaines de tableaux comme celui-là, comparant l’iPhone 5 à des smartphones commercialisés depuis plusieurs mois tels que le Galaxy III.

Quel est le vainqueur ? Cette question n’a plus beaucoup de sens, ils sont tous les deux excellents et ce serait au mieux une victoire aux points, car chacun est meilleur dans certains domaines, moins bon dans d’autres.

Prix France iPhone 5 nuReste quand même un gros point noir, les prix de vente de l’iPhone 5. Je ne parle pas des prix « subventionnés » avec abonnements de 24 mois, que plus personne ne va utiliser tant ils sont prohibitifs, mais du prix « nu ».
Apple France vient de publier les prix, et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est très très cher. Je viens d’acheter à l’un de mes fils qui rentre à l’Université un PC portable 15 pouces Asus, processeur Intel i7, 8 Go de mémoire vive et il m’a coûté moins cher que la version d’entrée de gamme de l’iPhone 5 ; surprenant !

Amazon Samsung Galaxy NexusJe viens aussi d’acheter sur Amazon un smartphone Samsung Galaxy Nexus, car mon bon vieux compagnon Android de 2009 a fait une chute dans une piscine et... il n’a pas beaucoup aimé.

Son prix de vente nu est de 379 €, ce qui fait que l’iPhone 5 est quand même 80 % plus cher que le Galaxy ; on réfléchirait à moins avant de choisir.

Fnac Samsung Galaxy NexusJe ne résiste pas au plaisir de publier la page du site Web de Fnac.com, qui commercialise aussi le Samsung Galaxy Nexus, en déclarant qu’il fonctionne sous... Windows Mobile ! C’est probablement le meilleur moyen trouvé par Microsoft pour pouvoir dire qu’il y a au moins un smartphone Windows qui a du succès ! (image prise le 14 septembre 2012.).

Essayons maintenant de comprendre pourquoi l’iPhone 5 ne pouvait plus susciter l’enthousiasme des foules.

 

L’iPhone, une innovation de rupture, en 2007

Une fois de plus, je vais utiliser le modèle de l’innovation de Christensen, que j’avais longuement présenté dès 2006 et que je référence souvent dans ce blog.

En 2007, quand il a été annoncé pour la première fois, l’iPhone était une véritable innovation de rupture.

Christensen- Smartphones 2007Quelle était la situation du marché en 2007, au sens de Christensen ?

Le marché des téléphones mobiles et des « assistants personnels » était dominé par de grands acteurs tels que Nokia, Palm, BlackBerry ou Windows Mobile.

Et n’oublions pas qu’Apple n’avait jamais fabriqué un seul téléphone avant de commercialiser le premier iPhone !

Au lien d’attaquer de front les leaders du marché, et Christensen a démontré que cela ne fonctionne jamais, Apple a proposé un produit de rupture et imparfait (la 3G n’était pas disponible sur ce modèle).

Les réactions des grands acteurs historiques, prévisibles, ont été de ne pas prendre au sérieux ce nouveau « jouet », comme le montre la célèbre vidéo de Steve Ballmer, que j’avais présentée dans un billet récent.

Ce qui c’est passé ensuite est l’une des plus belles illustrations de la valeur du modèle de Christensen ; les nouveaux modèles d’iPhone, et les smartphones Android (Google aussi n’avait jamais commercialisé des téléphones mobiles classiques) ont marginalisé, en moins de 5 années, les anciens leaders.

 

L’iPhone 5, une innovation de continuité, en 2012

En 2012, la situation a totalement changé : les smartphones sont devenus des outils banalisés et sont maintenant sur la droite « innovations continues » du graphique de Christensen. 

Christensen- smarphones 2012Les smartphones Android de 2012 et l’iPhone 5 viennent de passer au-dessus de la droite qui définit les attentes des utilisateurs « normaux ». Il faudra dorénavant dépenser beaucoup d’argent en marketing pour « convaincre » le marché que les nouveaux modèles sont indispensables.

Mobile OS marketshare 2009 - Q2:2012Les nouveaux leaders, l’écosystème Android et Apple avec les iPhone, ont éliminé les anciennes gloires de 2007, avec 80 % de part de marché au deuxième trimestre 2012.

Si l’on fait confiance au modèle de Christensen, ce que je fais, l’échec des nouveaux challengers, WP 8 fin 2012 et BlackBerry 10 au milieu de l’année 2013 est inévitable. Pourquoi ?

Lumia 920Les smartphones WP8 et BB 10 ne sont pas de mauvais produits, mais ce sont maintenant des « me-too », des outils peu différents de ceux des leaders Android et iPhone. Christensen a clairement montré que quand les produits leaders du marché sont déjà surdimensionnés par rapport à la demande il est quasiment impossible de les déloger. Dans le monde de l’informatique, Open Office contre Office et Linux contre Windows sur les postes de travail sont d’excellentes illustrations de ce phénomène.

Tant que les smarphones de demain ressembleront à ceux d’aujourd’hui, Android et iOS peuvent dormir tranquilles, comme l’a fait Windows sur les PC pendant plus de 20 ans.

Oui, mais... l’innovation s’accélère, en particulier dans le domaine des objets mobiles. Je pronostique qu’il ne faudra pas attendre 2016 pour voir apparaître de « nouveaux objets de rupture », que je propose d’appeler pour le moment des SMD « Smart Mobiles Devices ».

 

Quelles innovations de rupture, demain

Il faudra attendre la prochaine « génération de rupture » pour que l’innovation redémarre vraiment.

Va-t-elle apparaître ? Oui bien sûr ! 

Quand ? Avant 2016 !

Un fournisseur, probablement un nouvel entrant sur le marché, va, un jour, annoncer un SMD profondément différent des meilleurs smartphones du moment. 

Christensen- L'après smarphonesCe nouvel objet sera certainement accueilli avec scepticisme par les leaders du marché.

Chacune, chacun d’entre nous peut avoir des idées sur ce qui fera que la prochaine génération de SMD sera profondément différente de celle des meilleurs smartphones actuels.

Je vous propose quelques pistes de réflexion :

  • Des batteries qui durent plusieurs jours, en usage intensif.
  • Un circuit radio intelligent et adaptatif, capable de se synchroniser sur toutes les fréquences, sur toutes les technologies de réseaux, CDMA, HSPA, LTE, Wi-Fi... pour créer un véritable SMD mondial.
  • Un affichage tête haute, qui ne demande plus d’écran, un peu comme le proposent aujourd’hui les « lunettes Google ». C’est l’une de mes pistes préférées ! 

Défilé mode Diane Von Furstemberg Google GlassPour la première fois, une partie des mannequins qui ont défilé pour la nouvelle collection de Diane Von Furstenberg à New York portaient les « Google Glass », assorties bien sur à la couleur de leurs vêtements !

Je vous laisse aussi regarder cette vidéo, qui vous permet, en première mondiale, d’assister à ce défilé comme si vous étiez l’une d’entre elles.

 

  • Entièrement piloté à la voix, multilingue, pour ne plus avoir besoin de clavier, d’écran tactile ou de crayon, pour rentrer des données ou pour gérer le SMD.
  • Construit avec des composants modulaires : des petits boitiers qui contiennent tous les processeurs, les mémoires, la batterie et la partie radio, que l’on peut mettre n’importe où, dans sa poche, à sa ceinture, dans son sac... et qui communiquent sans fil avec tous les périphériques d’affichage ou de saisie.

--- A vous d'imaginer d’autres pistes de recherche...

 

En résumé :

L’iPhone 5 est un très bon smartphone « traditionnel », comme le sont maintenant tous les smartphones sérieux du marché. Nous sommes rentrés dans une période d’améliorations continues, mais incrémentales.

Waiting-for-iphone-4sIl y aura toujours des fans d’Android ou d’iPhone pour être persuadés que leur smartphone est bien meilleur que la concurrence, comme il y a des fans de BMW ou d’Audi.

Pendant les 2 ou 3 années qui viennent, je pense, et j’espère que les choix se feront plus sur des critères objectifs, tels que les prix de vente ou les coûts totaux de possession.

Et puis, un jour, en 2015 ou en 2016 (avant, ce serait génial), j’aurai le plaisir d’écrire un billet sur l’arrivée des premiers SMD proposant des innovations de rupture, comme je l’avais fait il y a quelques mois sur l’interface 3D LeapMotion. 

 

Read the original blog entry...

More Stories By Louis Nauges

Louis Naugès is Founder & President of Revevol, the first European Consulting organization 100% dedicated to SaaS and Cloud Computing. He has 30 years of IT experience. Very few people in Europe have his knowledge and expertise in Cloud & SaaS technologies and applications. He works directly with CIOs of very large organizations. Revevol is the first EMEA distributor of Google Apps and the largest worldwide organization deploying Google Apps is one of Revevol's clients.

@ThingsExpo Stories
Manufacturers are embracing the Industrial Internet the same way consumers are leveraging Fitbits – to improve overall health and wellness. Both can provide consistent measurement, visibility, and suggest performance improvements customized to help reach goals. Fitbit users can view real-time data and make adjustments to increase their activity. In his session at @ThingsExpo, Mark Bernardo Professional Services Leader, Americas, at GE Digital, discussed how leveraging the Industrial Internet a...
There will be new vendors providing applications, middleware, and connected devices to support the thriving IoT ecosystem. This essentially means that electronic device manufacturers will also be in the software business. Many will be new to building embedded software or robust software. This creates an increased importance on software quality, particularly within the Industrial Internet of Things where business-critical applications are becoming dependent on products controlled by software. Qua...
In addition to all the benefits, IoT is also bringing new kind of customer experience challenges - cars that unlock themselves, thermostats turning houses into saunas and baby video monitors broadcasting over the internet. This list can only increase because while IoT services should be intuitive and simple to use, the delivery ecosystem is a myriad of potential problems as IoT explodes complexity. So finding a performance issue is like finding the proverbial needle in the haystack.
The 19th International Cloud Expo has announced that its Call for Papers is open. Cloud Expo, to be held November 1-3, 2016, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA, brings together Cloud Computing, Big Data, Internet of Things, DevOps, Digital Transformation, Microservices and WebRTC to one location. With cloud computing driving a higher percentage of enterprise IT budgets every year, it becomes increasingly important to plant your flag in this fast-expanding business opportuni...
Large scale deployments present unique planning challenges, system commissioning hurdles between IT and OT and demand careful system hand-off orchestration. In his session at @ThingsExpo, Jeff Smith, Senior Director and a founding member of Incenergy, will discuss some of the key tactics to ensure delivery success based on his experience of the last two years deploying Industrial IoT systems across four continents.
The Internet of Things will challenge the status quo of how IT and development organizations operate. Or will it? Certainly the fog layer of IoT requires special insights about data ontology, security and transactional integrity. But the developmental challenges are the same: People, Process and Platform. In his session at @ThingsExpo, Craig Sproule, CEO of Metavine, demonstrated how to move beyond today's coding paradigm and shared the must-have mindsets for removing complexity from the develo...
SYS-CON Events announced today that MangoApps will exhibit at the 19th International Cloud Expo, which will take place on November 1–3, 2016, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA. MangoApps provides modern company intranets and team collaboration software, allowing workers to stay connected and productive from anywhere in the world and from any device.
IoT is rapidly changing the way enterprises are using data to improve business decision-making. In order to derive business value, organizations must unlock insights from the data gathered and then act on these. In their session at @ThingsExpo, Eric Hoffman, Vice President at EastBanc Technologies, and Peter Shashkin, Head of Development Department at EastBanc Technologies, discussed how one organization leveraged IoT, cloud technology and data analysis to improve customer experiences and effi...
The IETF draft standard for M2M certificates is a security solution specifically designed for the demanding needs of IoT/M2M applications. In his session at @ThingsExpo, Brian Romansky, VP of Strategic Technology at TrustPoint Innovation, explained how M2M certificates can efficiently enable confidentiality, integrity, and authenticity on highly constrained devices.
In today's uber-connected, consumer-centric, cloud-enabled, insights-driven, multi-device, global world, the focus of solutions has shifted from the product that is sold to the person who is buying the product or service. Enterprises have rebranded their business around the consumers of their products. The buyer is the person and the focus is not on the offering. The person is connected through multiple devices, wearables, at home, on the road, and in multiple locations, sometimes simultaneously...
“delaPlex Software provides software outsourcing services. We have a hybrid model where we have onshore developers and project managers that we can place anywhere in the U.S. or in Europe,” explained Manish Sachdeva, CEO at delaPlex Software, in this SYS-CON.tv interview at @ThingsExpo, held June 7-9, 2016, at the Javits Center in New York City, NY.
"We've discovered that after shows 80% if leads that people get, 80% of the conversations end up on the show floor, meaning people forget about it, people forget who they talk to, people forget that there are actual business opportunities to be had here so we try to help out and keep the conversations going," explained Jeff Mesnik, Founder and President of ContentMX, in this SYS-CON.tv interview at 18th Cloud Expo, held June 7-9, 2016, at the Javits Center in New York City, NY.
Internet of @ThingsExpo, taking place November 1-3, 2016, at the Santa Clara Convention Center in Santa Clara, CA, is co-located with the 19th International Cloud Expo and will feature technical sessions from a rock star conference faculty and the leading industry players in the world and ThingsExpo Silicon Valley Call for Papers is now open.
The IoT is changing the way enterprises conduct business. In his session at @ThingsExpo, Eric Hoffman, Vice President at EastBanc Technologies, discussed how businesses can gain an edge over competitors by empowering consumers to take control through IoT. He cited examples such as a Washington, D.C.-based sports club that leveraged IoT and the cloud to develop a comprehensive booking system. He also highlighted how IoT can revitalize and restore outdated business models, making them profitable ...
"delaPlex is a software development company. We do team-based outsourcing development," explained Mark Rivers, COO and Co-founder of delaPlex Software, in this SYS-CON.tv interview at 18th Cloud Expo, held June 7-9, 2016, at the Javits Center in New York City, NY.
We all know the latest numbers: Gartner, Inc. forecasts that 6.4 billion connected things will be in use worldwide in 2016, up 30 percent from last year, and will reach 20.8 billion by 2020. We're rapidly approaching a data production of 40 zettabytes a day – more than we can every physically store, and exabytes and yottabytes are just around the corner. For many that’s a good sign, as data has been proven to equal money – IF it’s ingested, integrated, and analyzed fast enough. Without real-ti...
"There's a growing demand from users for things to be faster. When you think about all the transactions or interactions users will have with your product and everything that is between those transactions and interactions - what drives us at Catchpoint Systems is the idea to measure that and to analyze it," explained Leo Vasiliou, Director of Web Performance Engineering at Catchpoint Systems, in this SYS-CON.tv interview at 18th Cloud Expo, held June 7-9, 2016, at the Javits Center in New York Ci...
I wanted to gather all of my Internet of Things (IOT) blogs into a single blog (that I could later use with my University of San Francisco (USF) Big Data “MBA” course). However as I started to pull these blogs together, I realized that my IOT discussion lacked a vision; it lacked an end point towards which an organization could drive their IOT envisioning, proof of value, app dev, data engineering and data science efforts. And I think that the IOT end point is really quite simple…
A critical component of any IoT project is what to do with all the data being generated. This data needs to be captured, processed, structured, and stored in a way to facilitate different kinds of queries. Traditional data warehouse and analytical systems are mature technologies that can be used to handle certain kinds of queries, but they are not always well suited to many problems, particularly when there is a need for real-time insights.
Big Data, cloud, analytics, contextual information, wearable tech, sensors, mobility, and WebRTC: together, these advances have created a perfect storm of technologies that are disrupting and transforming classic communications models and ecosystems. In his session at @ThingsExpo, Erik Perotti, Senior Manager of New Ventures on Plantronics’ Innovation team, provided an overview of this technological shift, including associated business and consumer communications impacts, and opportunities it ...